Alex June [Interview]

Rencontre avec Alex June, chanteuse et productrice de musique électronique pop lyrique et galactique, au café Triplettes (Belleville, Paris 20ème).

Interview : Sarah-Louise Maillet.


Quel est ton parcours ? Quand as-tu commencé à faire de la musique ? 

J’ai commencé à faire des compos quand j’avais 17 ans bien que j’ai chanté à partir de l’âge de 8 ans. Comme je manquais de confiance, j’étais adolescente et donc je ne me lançais pas vraiment. C’est à 22 ans que j’ai repris des chansons d’un mec qui faisait du rock puis à 25 ans j’ai fait un groupe “Les Babysitters” qui a duré 2 ans. Et à 27 ans je me suis enfin lancée dans mon projet perso avec mes propres compos.

Pourquoi t’es-tu lancée dans ton projet musical perso ? Avais-tu un but précis ? 

C’était inévitable. Ca allait de soi. Pour moi il est hors de question que je fasse quelque chose d’autre. Sans prétention je me suis lancée dans ce projet musical pour faire passer un message, beaucoup d’amour. Mais je ne suis pas quelqu’un qui puisse changer les choses comme un orateur ou un politicien.

En tant que artiste féminine dans la musique électronique, que penses-tu de la place de celle-ci dans ce genre musical ? 

La position de la femme a toujours été particulière et sans mentir ça peut être difficile. Mais je ne me pose pas la question, je fais. Je ne veux pas me faire de souci par rapport à ça. Être frustrée pour ça c’est dommage. Après il m’est déjà arrivé que lorsque je montais sur scène avec un homme, le public pensait que du fait d'”Alex June” Alex c’était le mec et “June” c’était moi. Mais je ne veux pas me faire de souci par rapport à ça. Être frustrée pour ça c’est dommage. Il ne faut pas être peureux, il faut se faire les dents. Tu es femme ou homme. C’est vrai que pour la femme on traite toujours comme si on ne savait rien faire mais les choses changent quand même.

Penses-tu justement qu’il y ait des freins à l’évolution des femmes dans le milieu de la musique électronique ? 

Je pense que l’être humain a des peurs, des frustrations, des angoisses. Je ne pense pas que ça soit juste vis-à-vis de la femme. En 1920 on pouvait dire que les femmes restaient au foyer. Mais de nos jours les femmes sont plus émancipées. On fait ce que l’on veut. Les femmes n’ont pas moins de talent, il suffit juste de se lancer, d’oser.

As-tu déjà été témoin ou victime de remarques sexistes / macho ? 

Ca m’est arrivé pendant un concert. Il y avait une rangée d’hommes au premier rang. J’étais en juste-au-corps moulant en lycra, chantant de l’opéra. Si c’était du booty shake ou du twerk, encore j’aurais pu comprendre.. et encore….Enfin pour moi il n’y avait aucune raison pour qu’ils disent “t’es bonne” ou quelque chose comme ça. Ca c’était assez insupportable et sexiste.

Dans le milieu musical je n’ai pas senti de sexisme en particulier mais du fait de mon univers décalé, une image assez différente, j’ai pu avoir quelques commentaires comme “elle est marrante”… C’est sûr que c’est toujours impressionnant de voir une nana qui se peint le coeur en argent, se balade nue dans son clip etc… Ce n’est pas cliché. Alors oui je suis marrante.

As-tu déjà eu envie de partir, voir ailleurs ? 

A Paris ça se passe bien. J’ai fait pas mal de choses, d’événements comme à La Flèche d’Or ou dans des événements privés. Alors bien sûr j’ai envie de partir, de découvrir le monde car il faut bien apprendre aussi ailleurs. Je vais bientôt partir au Mexique, au Brésil… A Paris les choses se passent bien, il y a un réseau sympa, ce n’est pas donné. Les choses ne sont pas gratuites non plus.

J’ai vu que tu faisais coïncider la mode et la musique. Pourquoi ? Par passion ? Pour le côté visuel et artistique ?

Beaucoup de créateurs ont une vision artistique avant le côté prêt à porter. J’aime ce côté-là. Cela permet de faire des collaborations, je peux porter les tenues de certains créateurs sur scène.

Penses-tu qu’il faille forcément se sexualiser pour réussir ? 

Je crois qu’en tant que femme ou homme la sensualité est importante. Il n’y a rien de plus beau. Quelque chose de sensuel c’est beau donc pourquoi pas l’utiliser ? Cependant il ne faut pas que ça soit la seule chose. C’est un mélange de tout. S’il n’y a que la sensualité, pourquoi pas, chacun son choix. Mais pour moi une belle esthétique originale et réfléchie est importante.

Certaines artistes dans la scène musicale électronique ont été critiquées. C’est l’exemple de Nina Kraviz.

Il y aura toujours des personnes pour critiquer. La vie est courte, autant faire ce que l’on veut. Si elle est arrivée là c’est parce qu’elle est bien dans son travail. Je l’ai déjà vu, c’est quelqu’un de fort. Elle est sensuelle, elle en joue. Si tu veux le faire, go for it. Il n’y a pas de mal. Pourquoi pas ? Il y a une différence entre vulgaire et sensualité.

Dans la musique, selon toi les thèmes abordés sont-ils genrés ? 

Dans le futur je pense que les paroles d’un morceau sont en fonction de la part de féminité ou de masculinité mais aussi du vécu.

Il y a eu un article dernièrement sur Dazed traitant de l’évolution de la musique grâce à Beyoncé ou Björk. Celles-ci auraient changé la façon d’écrire les chansons, d’assumer pleinement leur peine ou leur colère. Qu’en penses-tu ? 

Björk est dans la catharsis. Les femmes se sont émancipées donc dans beaucoup de chansons aujourd’hui il y a beaucoup de thèmes revendicateurs comme dans les dernières chansons de Rihanna ou de J-Lo par exemple. Mais ce ne sont pas les seules, bien sûr.

Que conseillerais-tu à une femme qui veut se lancer dans la musique électronique ? 

Surtout regarder beaucoup de tutos Ableton sur youtube (d’ailleurs tous sont faits par des hommes…C’est une question à se poser), se faire confiance, oser… Mais surtout se faire confiance. Si une femme veut faire de la lo-fi, qu’elle le fasse. C’est aussi une question de réussite, de savoir où l’on veut aller . Envie de réussite ou non, il ne faut pas créer de frustrations. Pour moi réussir c’est être heureux.

Retrouvez son actualité ici : 

Soundcloud : https://soundcloud.com/alexjune
Facebook : https://www.facebook.com/axjune/?fref=ts
Site web : http://www.alexjune.fr/


.

Advertisements